Voici comment faire un titre à clic pour finalement raconter quelques banalités. Hélas, diront certainement quelques personnes. Mais Joue-la comme Nina n’est pas 7sur7.be, il n’y aura pas de crêpage de chignon entre travestis dans la ville d’Albert. En effet, durant les quelques lignes qui vont suivre, je vais simplement vous narrer une petite sortie autour d’un restaurant et la visite du musée des tranchées. Sortir dans la Somme c’est Amour, boire et tranchée.

Un samedi sans mon lit

Je n’ai vraiment pas l’habitude de sortir en fille au matin. Il faut se lever tôt pour se laver, maquiller, coiffer et compagnie. Car pour moi le weekend standard, c’est lever à neuf ou dix henre du matin avec une montée en puissance toute en douceur. Plutôt éloigné de ce que j’ai réalisé ce samedi 28 mars pour être à l’heure à mon rendez-vous sur Hénin-Beaumont. Je vous rassure, cela n’a rien à voir avec les élections. Je vous épargne les détails, mais grosso modo à huit heure j’étais devant ma maquilleuse pour me préparer, et à 10H30, pile poil à l’heure sur le parking d’Alinéa d’Hénin-Beaumont pour rejoindre Audrey, une amie. En effet, avec Audrey on c’était donné rendez-vous pour faire la route ensemble jusqu’à Albert. À 11H30 on était juste en face du restaurant, le point de rassemblement de toute la bande. Presque une heure avant tout le monde, de quoi discuter et faire le point dans la voiture.

Quand XXY rencontre Hommefleur

L’attente sera finalement de courte durée. Cassandre entourée de sa compagne et de ses deux enfants sont également devant le restaurant plus tôt que prévu. Au passage, je trouve adorable qu’un papa travesti soit accompagné de ses deux enfants pour ce genre d’escapade. Cela prouve qu’une sortie entre travestis est dans le même état d’esprit qu’une sortie entre potes. Rien d’exceptionnel et de honteux pour des enfants qui ont une réelle ouverture d’esprit et une tolérance naturelle. Donc vers midi, nous pouvons rejoindre la grande table réservée pour l’occasion. Quelque temps après, Lucie et Jeanne, présidente et vice-présidente d’Hommefleur nous rejoignent et l’apéritif peut enfin commencer. Je dois dire que je ne suis pas un régulier d’Hommefleur et j’apprends avec étonnement toutes les petites nouvelles autour du site. Finalement, malgré notre activité on est plutôt tranquille sur XXY. Arrive ensuite Géraldine Rose qui nous vient directement de la Martinique, puis Lucie Lulu que je retrouve enfin depuis la dernière soirée organisée chez moi. Voilà, toute l’équipe est réunie, dix personnes sont là et pour une fois il n’y a aucun désistement.

Nina Lolilove - Sortie à Albert 01

Quand je parle trop

La carte des repas est vraiment sympathique et je choisis en entrée des rillettes de saumons et en plat des rognons. Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas mangé ce genre de chose et au final, je me suis régalé. Durant le repas, je me retrouve entouré de Lucy, la compagne de Cassandre et de Géraldine. Accompagné de la sorte, je peux vous dire que les discussions ont été très nombreuse et vraiment intéressante : le sexisme chez les travestis, la sensibilité de notre communauté, le concept de la double personnalité chez une personne transgenre et beaucoup d’autres sujets. Nous avons également parlé d’Hommefleur et de XXY avec les petites anecdotes et fonctionnement qui vont vivre ces sites. À parler comme cela je ne vois pas l’heure passer et Géraldine est là me faire taire gentiment avec son rhum arrangé. Celui-ci provient directement de La Martinique et bon sang qu’il est bon ! Je reprends même un second verre qui sonne notre départ du restaurant.

C’est pas ma guerre !

Pour digérer quoi de mieux qu’une petite balade. Et ça tombe à pic, car à cinq cents mètres du restaurant se trouve le Musée Somme 1916. Ce musée a été aménagé dans des souterrains qui ont servi d’abris anti-aériens durant la Seconde Guerre Mondiale. Un lieu qui correspond parfaitement à la thématique du musée : retracer la vie militaire durant la Première Guerre Mondiale, faites essentiellement dans des abris de fortune et des tranchées. Je l’avoue, je ne suis pas spécialement fan de ce genre de visite. La guerre c’est très lourd et il y a beaucoup mieux pour se balader joyeusement entre ami(e)s. Mais ce n’est pas bien grave et à la décharge de l’organisation, il n’y a pas grand-chose à voir sur Albert. Aïe ! Je sens que je vais me faire tirer les oreilles par les habitants de la région et par Audrey. La visite reste très intéressante et elle permet de discuter un peu plus avec les personnes qui n’étaient pas à proximité de moi au restaurant. À la sortie du musée, se trouve le jardin public de la ville avec ses poules et ses cochons noirs. Une dernière balade qui signe la fin de cette journée très agréable.

Merci tout le monde !

Je tiens à remercier Audrey pour son organisation sans failles et d’avoir joué le rôle de Sam pour moi. Du début à la fin, cette journée c’est admirablement bien passé. Ce fut également un plaisir de voir pour la première fois Géraldine, Lucie et Jeanne. J’espère que ça ne sera pas la dernière. Un Big Up particulier à Cassandre et sa petite famille qui découvre tous ensemble les joies (et parfois les moments moins sympas) de la vie avec un papa travesti. Un coucou particulier à Lucie Lulu avec qui j’ai discuté un peu plus qu’à la dernière soirée. Ne t’inquiète pas, dès que j’organise quelque chose tu seras forcément informée. Bref, un grand merci à tout le monde pour cette journée dans la Somme !

Partager :