Beaucoup de personnes ont un animal fétiche, cela peut être un dragon, une licorne, un lion ou un aigle tatoué sur le bras comme tonton Johnny. Chez moi, mon animal de cœur est un peu moins noble, car il s’agit du cochon d’Inde. Ok, le titre de cet article a gâché ma turbo-blague. Sans suspens, c’est bien le panda qui attire toutes mes grâces. Sans trop y réfléchir au début, j’ai accumulé tous un tas d’objets à la gloire du mammifère à six doigts : des t-shirts, des coques de smartphone, des peluches, des mugs et j’en passe. Et paf la pastèque, à force de donner à la WWF et de dessiner des pandas sur mes carnets de notes, je suis devenu fan du « grand chat ours », comme le surnomment les Chinois.

La vidéo

Mais attention à ne pas confondre la classe et la coquetterie. Je renie les pandas roux qui ressemblent plus à des renards qu’à des nounours noirs et blancs tout mignons. Et comme je suis dans la lancé, je n’aime pas du tout Kung Fu Panda. Parce que bon, tout le monde pense l’inverse. Car forcément en tant que fan de panda, je me dois de regarder cinq fois par an les aventures de Po le panda en short. Mais attendez, personne ne demande à un plombier s’il adore Super Mario… Alors voilà pour le petit coup de gueule et passons maintenant à une fantastique vidéo :

Les photos

« Voir des pandas géants à l’état sauvage » figure en très haute place dans ma liste des cinquante choses à faire avant de mourir. Avec leurs habitants restreint, leur habitude à ne manger que du bambou et leur reproduction très difficile, je ne risque pas de croiser un panda en faisant mon footing dans la forêt derrière chez moi. Il faut que je me rende dans l’une des trois provinces de Chine où vivent entre 1000 et 3000 pandas géants. Certainement un jour, mais en attendant je me projette avec mes tenues « Panda Style » dans les quelques photos qui suivent :

Partager :