Le réseau social des personnes transgenres : Troisième Sexe

25 Mai 2016 | Billet d'humeur, Lifestyle | 1 commentaire

Les plus attentives et attentifs d’entre vous l’ont certainement remarqué ; de nouveaux liens ont fait leur apparition dans le menu qui culmine un Genre ou l’autre. Parmi eux, il y a Metamorphoz.me, mon service de relooking et de féminisation dont j’ai déjà parlé, mais surtout le réseau social Troisième Sexe. Celui-ci est sorti des Internet mondial il y a environ deux mois et se destine aux personnes transgenres, peu importe leurs étiquettes de genre. Un beau bébé déjà bien grand et qui mérite qu’on s’attarde sur ses ambitions, son mode de fonctionnement et ses fonctionnalités.

Présentation

Troisième Sexe est en quelque sorte l’évolution du forum de XXY.fr, renommé depuis quelques années en forum des travestis. À partir de ce forum et de sa base d’utilisateurs, Julien d’Andromède a créé un réseau social beaucoup plus complet dans le domaine des fonctionnalités et ouvert à toute la communauté transgenre. En effet, Troisième Sexe n’est plus seulement un forum et un chat, à cela s’ajoutent maintenant des blogs personnels, des groupes de discussion, un fil d’actualité et j’en passe. Une excellente manière de s’exprimer sous des formes diverses et variées : article de blog, photographie, pastille d’humeur ou tchat privé, par exemple. Peu importe si vous êtes timide, Flickr Star ou encore à la recherche de copines dans votre région, il y a toujours un moyen de communiquer et de s’exprimer grâce à de Troisième Sexe.

 

 

Un bref aperçu des fonctionnalités du site.

Mettre en contact toutes les identités de genre

Après les fonctionnalités, la seconde évolution de Troisième Sexe est sa plus grande ouverture. On ne peut pas dire que le forum des travestis était un lieu fermé, mais du fait de son titre, il se limitait, en apparence tout du moins, au public des travestis. Le réseau social s’ouvre à toutes les indentés de genre : transgenres, travestis, travesties, t-girl, agenre, MtF, FtM… enfin, peu importe votre étiquette, vous êtes toutes et tous bienvenue sur le site (N’est-ce pas Facebook !). Troisième Sexe fait tout son possible pour faire vivre en harmonie tout ce petit monde en évitant toute forme de communautarisme et de hiérarchisation de l’identité. Ce n’est pas sur ce réseau social que vous trouverez les classiques définitions et classements des étiquettes de genre. Car franchement, qui se soucie du CV ou du palmarès des membres sur ce genre de site ?

 

Vive la mixité avec des profils de tous les horizons.

Vive la mixité avec des profils de tous les horizons.

Dissocier la transidenté de l’érotisme

Par contre, il y a des choses qui ne changent pas par rapport à l’ancien forum des travestis. La principale étant la dissociation de l’érotisme et de la transidentité. Vous ne trouverez pas sur Troisième Sexe des photographies en lingerie ou des propos sur une quelconque pratique sexuelle. Car contrairement aux nombreux clichés et sites Internet pornographiques que l’on voit fleurir un peu partout, se travestir ou être transgenre ne se résume pas à du sexe ou des fantasmes. D’ailleurs, il ne faut oublier que de nombreux mineurs parcourent des sites comme Troisième Sexe pour trouver des informations et des réponses à leurs questions. À la recherche d’identité et de soi-même, il serait fort dommage d’effrayer ce jeune public avec des photos SM et autres échanges sur des relations sexuelles.

 

Quelques règles simples mais utiles.

Quelques règles simples mais utiles.

Au-delà des mots

D’ailleurs, en parlant de sexe, je me permets de revenir sur les quelques débats qui ont eu lieu sur le nom du site : Troisième Sexe. Alors oui, il y a le mot « sexe » sur un site qui veut justement se dégager de cette image. Mais il faut prendre ce nom comme une expression et non le découper mot à mot. La langue française regorge d’expressions du même genre et qui décortiquées à la lettre ne veulent pas dire grand-chose. Je pense notamment à « sage-femme ». Au-delà de l’étymologie très contesté, il y a des hommes qui pratiquent cette profession et pourtant l’expression est restée. Tout comme les « jeux vidéo », qui certes regroupent des jeux comme Mario, mais aussi des expériences narratives où l’on ne joue jamais. Tout cela pour dire, qu’il ne faut pas voir « Troisième Sexe » comme un rapport à la sexualité, mais plutôt comme un tout avec un terme désignant l’ensemble de la communauté T.

 

Quelques commentaires sur le nom du site.

Quelques commentaires sur le nom du site.

Les fonctionnalités

Après cette présentation de Troisième Sexe, il est maintenant temps de renter plus en détail dans ses fonctionnalités et ce que vous apporte le site en matière de partage et de communication.

Le Fil d’actualité

À la manière de n’importe quel réseau social, on y partage un peu tout et n’importe quoi sur le fil d’actualité. Par exemple, je peux y décrire mes mésaventures avec une serveuse trop enjouée face à mon look mixte, ou encore d’y livrer cette superbe vidéo de maquillage artistique. Ensuite, libre à moi de partager ma photo lors d’une sortie à Chambord avec tout le monde ou seulement à mes amies. Si aujourd’hui, je n’ai aucun état d’âme à écrire, je peux commenter et aimer les publications du nouveau membre et de ma bonne amie Julie. Le fil d’actualité est le lieu idéal pour communiquer et trouver les aventures, les humeurs et les avis du jour.

 

Le fil d'actualité est également votre page d'accueil.

Le fil d’actualité est également votre page d’accueil.

Le blog

Le blog, ce n’est ni plus ni moins la même chose qu’ici, sur Un genre ou l’autre. L’outil de publication de billet de blog vous permet de réaliser des articles très simplement et pourtant complet. Tout comme cette page que vous lisez, vous avez la possibilité de mettre sur vos publications des titres, des photos, des vidéos et une image de présentation. Les idées et la créativité sont ensuite les seuls moteurs. Car on peut imaginer beaucoup d’articles différents : un journal intime, un test sur un épilateur, une sortie détaillée au musée, un tuto sur la confection d’un napperon et un avis sur le changement d’état civil. D’ailleurs, j’ai moi-même posé ma plume sur Troisième Sexe avec un article sur les toilettes publiques aux États-Unis. Personnellement, je vois le blog comme un moyen d’exprimer en détail son expérience sur un sujet précis.

 

Un exemple d'article parmi tant d'autres.

Un exemple d’article parmi tant d’autres.

Les groupes

Les groupes permettent de réunir les membres autour d’un art de vivre, d’une région, d’un site internet ou tout simplement d’une passion commune. Par exemple, j’ai créé un groupe sur Un genre ou l’autre, où je publie mes derniers articles et les nouvelles autour du blog. Un forum s’y trouve également afin d’approfondir avec tous les membres un article de blog ou de rassembler des avis sur un sujet. Dans un autre registre, le groupe « Haut-de-France » rassemble les membres de cette région. Ainsi, on peut très facilement organiser une sortie, une soirée ou des rencontres avec ce groupe localisé. Je pourrai également vous citer les groupes « Jeux vidéo », « sportifs », « cuisine et pâtisseries » qui permettent de trouver et réunir des membres autour d’un intérêt commun.

 

Le sympathique groupe de Metamorphoz.me.

Le sympathique groupe de Metamorphoz.me.

Le chat

Le chat est le moyen de communiquer en direct et de manière écrite avec les autres membres. Vous pouvez rejoindre l’espace de discussions général et y retrouver plusieurs membres présents, dont certains sont devenus des piliers de bars. Un bon de moyen de faire connaissance avec d’autres personnes, de parler en toute confiance de ses tracas ou de débattre sur les meilleures bières du monde. Troisième Sexe vous offre également la possibilité d’ouvrir des conversations en privé avec vos amies du site. L’occasion de se donner rendez-vous pour une bouffe, de demander des nouvelles du petit dernier, ou de discuter du moyen de battre ce boss gigantesque dans Dark Souls… Enfin bref, vous connaissez certainement le principe.  À l’heure des SnapChat et autres Whats App, même ma mère tchat à longueur de temps.

 

On y parle même anglais et allemand... certainement à cause de la bière.

On y parle même anglais et allemand… certainement à cause de la bière.

Les forums

J’ai toujours eu un certain attachement pour les forums. Contrairement à un fil d’actualité, les discussions d’un forum sont beaucoup moins dans l’instantanéité. Une photo sur un mur d’actualité va très vite avoir beaucoup d’interactions avec les membres, mais au bout d’une journée ou deux, elle n’aura plus d’intérêt, car noyée sous les nouvelles pastilles des autres personnes. Par sa structure, le forum permet des échanges profonds, interactif et moins temporel. Au hasard, je vous cite le sujet sur l’épilateur E-One qui compte plus de cinq cents réponses et permet d’avoir des avis complets, détaillés et dans le temps sur ce produit. Le principe est le même sur beaucoup de sujets avec des écrits très approfondis et variés sur le coming out, la parentalité et l’acceptation par exemple. Des réponses qui misent bout à bout donneraient de formidables articles de blog. Les forums sont donc le lieu idéal pour partager vos questions et vos expériences.

 

Une mine d'or avec des milliers de sujets.

Une mine d’or avec des milliers de sujets.

Soutenir Troisième Sexe

À l’heure où j’écris ces lignes, Troisième Sexe compte en deux mois d’existence plus de sept cents membres et des centaines de messages tous les jours. Une activité intense qui demande une modération permanente, un développement du site constant et un serveur dédié performant. Tout cela a bien sûr, un coût. Pour financer le site, Julien d’Andromède n’a pas choisi la publicité intrusive ou un abonnement avec des fonctions premium. Car l’ensemble du site est accessible à tout le monde et sans aucune publicité gâchant votre expérience de navigation. Pour assurer le bon fonctionnement du réseau social, Julien a opté sur votre générosité et votre engagement. Qu’il s’agisse d’un, deux, cinq ou dix euros, n’hésitez pas à faire à un don sur Paypal afin de soutenir et pérenniser le projet.

62% d'objectif de don pour le mois de mai... tout un symbole.

62% d’objectif de don pour le mois de mai… tout un symbole.

Découvir le réseau social des personnes transgenres :

Partager :